Biogaz

biogas dmg

Grâce aux compétences et au professionnalisme de ses techniciens, DMG développe  et réalise des installations de production d’énergie biogaz de toute dimension.
Tout ceci dans le respect total de l’environnement grâce à l’utilisation de technologies et processus éco-compatibles. DMG s’occupe de toutes les étapes du processus, de l’étude de faisabilité à la projection jusqu’à la réalisation et mise en service des installations.
Les principales phases de cette activité sont :
o    Evaluation de l’investissement et étude de faisabilité
 
o    Recherche et repérage du site pour l’installation
 
o    Obtention des matériaux pour l’approvisionnement
 
o    Procédure administrative / d’autorisation 
o    Réalisation de l’installation
 
o    Gestion et exploitation de l’installation

Le biogaz est le produit d’un processus biologique (digestion anaérobique) dans lequel de la matière première au contenu hautement organique (ensilages de céréales, sous-produits), subit, en l’absence d’oxygène, une dégradation progressive, jusqu’à la formation d’un gaz à haute teneur en méthane (biogaz).

Le biogaz peut être utilisé pour alimenter efficacement des systèmes de production combinée d’énergie électrique et thermique (cogénérateurs).
Le substrat qui résulte du processus de production de biogaz est defini comme "digestat", et est constitué de la matière première initialement utilisée, fortement réduite de son contenu organique. Il se présente comme un semi-liquide avec environ 7-8% de substance sèche, et, grâce aux éléments nutritifs contenus dans celui-ci, constitue un amendement pour la fertilité du terrain.
La production d’énergie biogaz est un processus "carbon neutral" (sans émission de carbone), en ce que l'anhydride carbonique que les biomasses fixent pendant le cycle vital (photosynthèse chlorophylienne) est la même qui est relâchée dans l’atmosphère après l'utilisation du biogaz pour des buts énergétiques.
Une installation à biogaz d’une puissance égale à 1MW en activité produira annuellement, au net de l'autoconsommation, environ 7.000.000 kWh d’énergie électrique, suffisamment pour alimenter la consommation de 2.400 familles.
La production électrique de l'installation à biogaz substitue virtuellement la production équivalente venant des centrales nationales alimentées par des sources fossiles, avec l’économie de 4000 tonnes/an d’émissions d’anhydride carbonique (CO2).
Dans le cas où l’on opère en mode cogénératif, conjointement à la production d’énergie électrique, environ 8.000.000 kWh thermiques seront rendus disponibles annuellement, sous forme d’eau chaude d’environ 90°C, utilisables en partie pour mantenir les digesteurs à une température de 35°- 40° (20% de la production totale), en partie pour être cédés à travers un téléréchauffement à une entité réceptrice (industries, entreprises agricoles, édifices publics, copropriétés).


- La t
echnologie du biogaz

Les composants principaux d’une installation à biogaz sont
    •    Local technique
    •    Digesteurs
    •    Bassins de stockage du digestat
    •    Tranchées de stockage de la biomasse
    •    Réservoir de stockage des sous-produits pompables
    •    Composants technologiques moindres